La Sophrologie

Méthode du 21ème Siècle

 

La sophrologie fut fondée en 1960 par un psychiatre espagnole à partir de ses expériences sur les états modifiés de la conscience et son approche phénoménologique.sophrologie2

Le terme sophrologie vient du grec :

–          SOS : harmonie, sérénité, équilibre

–          PHREN : esprit, conscience

–          LOGOS : science, étude, recherche

Science de la conscience, recherche de l’harmonie et de l’équilibre, elle devient une transformation avec l’entrainement. Elle améliore l’être humain par ses procédés originaux permettant d’unir le corps et l’esprit.

Basée sur une méthode d’entrainement appelée : « relaxation dynamique », elle permet à chacun de prendre conscience de lui-même de façon harmonieuse en découvrant avec son corps , ses sensations et son esprit, son potentiel, sa personnalité, ses nouvelles possibilités et sa force d’agir dans sa réalité objective.

Une personne entraînée en sophrologie est une personne qui, ayant éliminés les tensions musculaires et les pensées parasites, est capable d’utiliser ses ressources corporelles et mentales en les optimisant. Une pratique régulière rendra l’être humain capable de réaliser ses objectifs selon ses capacités. En effet, cette pratique répond exactement aux exigences de l’homme du 21e siècle.

La sophrologie permet de découvrir l’énergie positive latente en chacun. L’équilibre du corps et de l’esprit, conduit à une conscience améliorant le quotidien. C’est aussi une philosophie qui consiste à mettre les phénomènes de la vie habituelle, entre parenthèse, pour accueillir les nouveaux à chaque instant sans jugement ni d’à priori, en contact avec la réalité. Exalter ainsi de nouvelles prises de conscience dans une vivance corporelle et mentale pour s’ouvrir à une conscience élargie et aux valeurs de l’existence.

Avec l’entrainement chacun devient capable de prendre sa vie en charge, d’en découvrir les valeurs, et d’être entièrement responsable de son bonheur d’exister.

En bref, la sophrologie repose sur quatre principes fondamentaux :

– Rétablir la relation corps / esprit (schéma corporel) comme une réalité vivante et dynamique.

– Développer les capacités d’action positive.

– Tenir compte de la réalité objective de la personne et de l’environnement.

– L’adaptibilité